Le Brésil et sa richesse culturelle

Le Brésil attire les touristes venant du monde entier grâce à ses plages idylliques et ses nombreux parcs nationaux. Ce pays d’Amérique du Sud fascinera également les vacanciers de par sa culture riche et diversifiée. Cette contrée est réputée pour son fameux festival annuel qui se déroule généralement en février. Toutes les grandes villes de la contrée ont leur propre carnaval qui rassemble des millions de visiteurs. À Rio de Janeiro, par exemple, les habitants de la commune vont défiler dans les rues avant le début officiel de cet événement festif.

Lors de cette procession, des percussionnistes accompagnés par des gens déguisés parsèment les boulevards, un spectacle à ne pas manquer ! Cette manifestation dure 4 jours pendant lesquels les meilleures écoles de samba marchent au sambodrome « Marquês de Sapucaí » de 21 h jusqu’à 6 h du matin. Pour animer le carnaval, les danseurs, les chars et les musiciens de chaque établissement se succèdent les uns après les autres dans un ordre précis.

Les musiques et les danses brésiliennes

La culture brésilienne est également illustrée par l’association de la musique et de la danse. La Samba, par exemple, est un genre musical et une forme de danse qui provient de l’Afrique durant l’esclavage ouest-africain. Née dans les quartiers populaires de Rio de Janeiro au début du XXe siècle, elle est connue dans le monde entier et figure parmi les symboles du Brésil. À noter que la samba est la musique du carnaval depuis 1930.

Elle est célébrée annuellement le 2 décembre. À part cela, la bossa nova est un style mélodieux issu de la samba et du jazz américain dans les années 50. Elle a gagné sa notoriété de par le succès de la célèbre chanson « The Girl From Ipanema » créée par João Gilberto et le saxophoniste Stan Getz. Au cours de leur séjour au Brésil, les voyageurs découvriront aussi le forró, une danse de couple et une musique traditionnelles qui se trouvent dans le nord-est du pays. Le forró est accompagné généralement par un accordéon et un tambour.

La Capoeira et le football brésilien

Outre la samba et le forró, le Brésil doit sa renommée à sa capoeira. Il s’agit d’un art martial d’origine africaine et ses racines proviennent des techniques de combat et de danse des peuples béninois lors de l’esclavage au Brésil. Combinant l’histoire, la mythologie et la musique, la capoeira fait partie du patrimoine brésilien. Elle se fait en groupe, dont les danseurs et les musiciens forment une ronde.

Au milieu de ce cercle s’affrontent deux capoeiristes. À part cela, le territoire brésilien est réputé pour son football et son équipe nationale « la Seleção ». Introduit par le britannico-brésilien Charles William Miller à la fin du XIXe siècle, ce sport est la passion de cette contrée. À noter que le Brésil est le seul pays qui a décroché cinq victoires (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002). Le football brésilien est célèbre pour son style de créativité, de rapidité, de dribble et d’imprévisibilité. Parmi les véritables légendes de cette activité sportive, il y a, par exemple, le roi Pelé, Rivaldo et Neymar.