La Corée du Sud, une adresse asiatique où se mêlent traditions et modernité

La Corée du Sud est une contrée qu’il faut impérativement visiter lors d’une escapade en Asie. Étant une destination phare des villégiateurs, ce pays jalonne surtout de hauts lieux historiques, dont la forteresse de Hwaseong. Celle-ci est située dans la ville de Suwon, dans la province du Gyeonggi-do. Construit entre 1794 et 1796, elle est entourée de remparts massifs d’une longueur de 5,52 km et qui sont caractérisés par des bastions, des tours d’artillerie et d’autres équipements remarquables.

Ces immenses murailles possèdent aussi quatre portes principales se trouvant au nord, au sud, à l’est et à l’ouest. Utilisées pour se défendre, elles sont dotées de trous à travers lesquels on peut envoyer des flèches ou des projectiles, en cas d’attaque provenant de l’extérieur. Une courte randonnée dans l’enceinte de ce site est sûrement une occasion pour les voyageurs d’explorer plusieurs espaces qui ne sont pas encore rénovés, à savoir celui des Portes Paldalmun et Dongnamgangnu. Entretemps, les curieux pourront y réaliser des activités traditionnelles telles que le « tir à l’arc ».

Séoul, la ville préférée des noctambules

Lors d’un voyage Corée du Sud, les touristes seront certainement enchantés de passer à Séoul, la ville qui ne dort jamais. Naturellement, cet endroit a de quoi divertir les vacanciers surtout durant la soirée. Parmi les principales sorties nocturnes qu’il offre à ses visiteurs, Cheongdam est un quartier qu’il faut absolument découvrir. Se trouvant à Gangnam-gu, ce site populaire ne compte pas que des boutiques et des magasins de luxe, mais foisonne aussi de centres d’intérêt qui sauront plaire à tout un chacun. En effectuant un petit arrêt dans cette localité, par exemple, les randonneurs pourront fréquenter d’excellents restaurants.

Ils auront ainsi l’opportunité de goûter à toutes sortes de plats plus ou moins insolites comme le « Dal hangari », un bouillon aux fruits de mer un peu épicé et composé de palourdes, d’huîtres et d’ormeaux. Un dîner dans ces établissements sud-coréens leur permettra également de tester le « makgeolli », de l’alcool de riz laiteux et fait-maison. Par ailleurs, pour faire le bonheur des fêtards, Séoul regorge de lieux touristiques idéals pour pratiquer du bowling ou des billards dans un espace ayant un air de boîte de nuit et doté d’un bar.

Faire du sauna coréen le temps d’un séjour

Si certaines personnes visitent la Corée du Sud pour découvrir un monde chic et branché, d’autres s’y rendent surtout pour faire du sauna. Appelée communément « jimjilbang » par les habitants, cette pratique est très appréciée par les backpackers internationaux. Elle leur permet, en effet, de se détendre parfaitement en prenant une excellente dose de chaleur et de calme dans un cadre agréable. Il faut savoir que le sauna coréen est disponible presque dans tous les coins de rue, et ce, 24 h/24.

De plus, l’eau qu’on utilise dans ces endroits est souvent associée à des plantes ou des algues afin de favoriser la bonne santé. Il est également à noter que ces établissements sont abordables dans cette contrée. En général, on y vient pour évacuer les toxines du corps, mais il existe aussi des saunas locaux dans lesquels on peut manger, boire, pratiquer du sport ou regarder la télévision.