pas de comments

Les 7 attraits des îles Féroé

Accrochés au 62e parallèle nord entre Ecosse, Norvège et Islande, 50 000 féringiens et 80 000 moutons peuplent cette province autonome du Danemark à la nature préservée et rugueuse.

1. Des paysages âpres et sauvages. L’île de Mykinies ressemble à une longue virgule verte ourlée de falaises basaltiques. Sur l’île de Vagar, Gasadulur est un village perché sur une falaise. Le village de Tjornuvik, sur l’île de Stremoy, possède une plage de sable noir. propice à la rêverie.

2. Des oiseaux marins par millions: les macareux nichent en haut des falaises, les fous de bassans se concentrent dans la plus grosse nicherie de l’Atlantique Nord sur Mykninesholmur, emblème national, l’huîtrier pie se reconnaît à ses pattes et yeux rouges et à son long bec orange à rouge.

3. Des falaises vertigineuses. Depuis Gjovj, sur l’île d’Eysturoy, l’île de Kalsoy paraît bien petite. Un tour en bateau depuis Vestmanna, sur l’île de Streymoy, permet d’admirer les falaises à oiseaux. Certaines grottes accueillent des concerts lors du festival musical Summartonar.

4. Une capitale de poche: Torshavn ne compte que 20 000 habitants. Au cœur de la ville, la presqu’île de Tinganes accueillit en 825, la premières assemblée viking: l’Althing.

5. Des villages à croquer: Gjovj est un ancien bourg de pêcheurs aux airs de carte postale, Kunoy, avec ses quelques dizaines d’habitants est l’un des deux villages de l’île du même nom et Saksun, sur l’île de Streymoy et son église au toit d’herbe est un voyage dans le temps.

6. Des loisirs nature: le sauvage lac Leitisvatn, sur l’île de Vagar se prête à une parite de pêche, la minuscule île de Koltur abrita jusqu’à 50 habitants dans quatre fermes et l’île de Kalsoy accessible en ferry depuis Klaksvik.

7. Des vikings et des saints: la cathédrale inachevée de Saint-Magnus se trouve à Kirkjubour, à Krivik, les fondations d’une ferme viking permettent d’imaginer le quotidien d’alors.