Les 7 joyaux du Costa Rica

Baptisé la « côte riche » par Christophe Colomb, ce petit pays d’Amérique centrale a fait de sa faune et de sa flore ses atouts majeurs. Entre mer des Caraïbes et Océan Pacifique, le voyageur en prend plein les yeux !

1. Un rêve de sable et de cocotiers avec la péninsule de Nicoya, terre montagneuse en forme de tête d’hippocampe, la côte pacifique centrale et la côte atlantique de l’extrémité sud-est.

2. Un immense zoo à ciel ouvert: le toucan et la rainette aux yeux rouges, les iguanes, varans, geckos, caïmans, ocelots, ratons-laveurs, coatis et plus de 800 espèces d’oiseaux.

3. La luxuriance tropicale avec près de 12 000 espèces de plantes, 6% de la biodiversité totale de la planète et randonnées à pied ou à cheval.

4. La rencontre des peuples : Huetares; Chorotefas, Borucas, Cabaceres…tels étaient les noms des tribus indigènes et des vagues successives de migrants venus d’Europe, d’Amérique, d’Asie.

5. Un chapelet de volcans: l’Irazú , le plus vaste des cinq volcans actifs,l’Arenal, le benjamin des 116 volcans nationaux et, frôlant les 3 000 mètres d’altitude, le volcan Barva.

6.> Un dynamisme souriant: ici les activités de plein air sont légions (rafting, randonnées, canyoning…), la « Suisse de l’Amérique centrale » avec ses maisons proprettes et ses jardinets soignés. Il n’y a plus d’armée depuis 1948 et la peine de mort a été abolie dès 1882.

7. El señor café! Sa réputation a fait le tour du monde : il est récolté à la main sur les hauts plateaux. Consommé sur place, »el granode oro » est un plaisir qui selon les variétés, se fera doux, fort, amer, cacaoté, floral ou fruité…mais toujours délciieux